La crise sociétale que vit notre département depuis trois semaines a révélé un certain nombre de problématiques liées à la jeunesse guadeloupéenne notamment.
Pourquoi ne lui fait-on pas confiance ? Pourquoi le pays ne lui donne pas sa chance ?
Malheureusement, ces questions trouvent leurs réponses dans les chiffres officiels de l’emploi des jeunes chez les 18 à 30 ans : un chômage de masse frappe notre jeunesse.

La Communauté d’Agglomération la Riviera du Levant, présidée depuis 18 mois par le plus jeune président d’agglomération de Guadeloupe a fait le choix de la compétence en recrutant 14 jeunes guadeloupéens sur des emplois permanents et des emplois à haute responsabilité.

En faisant de la jeunesse une de ses priorités, Cédric CORNET témoigne de son soutien aux difficultés rencontrées par les jeunes.
Du poste de Directeur Général des Services occupé par un guadeloupéen de 28 ans au poste de chargée de coordination administrative et financière occupée par une jeune de 24 ans, la moyenne d’âge des nouveaux agents de la CARL est de 34 ans.
L’apprentissage fait désormais partie des nouvelles lignes directrices de la CARL en matière de ressources humaines. Pour preuve à ce jour, 4 jeunes de 20 à 24 ans sont en contrat pour des durées allant de 1 à 2 ans.


Haut de page