Le Longe-Côte est un sport relativement récent, créé en 2005 dans le Nord de la France, à Dunkerque par l’entraîneur d’aviron Thomas WALLYN.

En cours de développement en Guadeloupe par le Comité Régional de la Fédération Française de Randonnée, Patricia VANDERSCHUEREN raconte “Plus jeune j’étais rameuse, je faisais de l’aviron. En hiver les canaux gelaient régulièrement, on pouvait continuer à s’entraîner en faisant de la course à pied et de la musculation. Thomas, notre entraîneur, a décidé de nous emmener en mer pour marcher avec la pagaie double, c’est comme cela que l’aventure a commencé".

Aidée par des kinésithérapeutes, des ergothérapeutes, etc. la pratique a ensuite été améliorée. Elle se différencie de la simple marche aquatique, notamment par la position du corps légèrement inclinée, avec un mouvement des jambes et des bras, impulsé par la pagaie, ou par les palmes de bras, mais aussi par l’immersion dans l’eau, qui doit absolument se situer entre la taille et le diaphragme pour une meilleure protection du dos.
Le sport est ensuite validé et inscrit comme discipline à la Fédération Française de Randonnée.

Après un franc succès à Saint-Martin, Patricia, formatrice et entraîneuse, développe ce sport sur l’île avec l’aide de la Fédération Française de Randonnée. L’analyse des plages praticables est toujours en cours.
Autorisée par la commune du Gosier, elle dispense avec son association intitulée “Je longe la côte aux Antilles" son activité à la plage de la Datcha et propose des séances découvertes.

Son public est essentiellement composé de femmes actives, qui aiment pratiquer ce sport très dynamique, raffermissant et excellent pour le moral, le matin avant de se rendre au travail.


Haut de page