Dès son enfance, Chloé JUMET s’est intéressée à la langue des signes, au contact d’une amie malentendante.
Après des études en psychologie, cet intérêt lui est revenu, elle s’est donc lancée dans plusieurs formations pour se spécialiser dans le domaine.
Suite à l’obtention de son Master en Sciences Humaines et Sociales mention traduction et interprétation, Chloé a intégré un centre de relais téléphonique pour personnes sourdes et malentendantes.

De retour en Guadeloupe depuis décembre 2021, Chloé a pour objectif d’aider à développer cette branche, car à l’heure actuelle, il n’y a que deux interprètes sur le territoire pour assurer les diverses missions, qui sont très étendues.
Cela passe par la traduction de rendez-vous personnels, professionnels ou administratifs, mais aussi pour le compte de grandes institutions comme la Préfecture, le Conseil Régional etc, qui souhaitent que les informations diffusées à la télévision soient retranscrites aux personnes sourdes et malentendantes.

Chloé aimerait également ouvrir un centre de relais téléphonique en Guadeloupe, car cela n’existe pas encore. Les sourds et malentendants de l’île ne peuvent donc passer leurs appels qu’en passant par ceux de l’hexagone, dans l’amplitude horaire restante.

Passionnée par son métier d’interprète, elle est la voix et les oreilles de ceux qui en sont dépourvus, avec une déontologie qui inclut neutralité et transparence.


Haut de page