La ville du Gosier a souhaité initier, en collaboration avec le CNFPT délégation Guadeloupe et un consultant, une démarche de partage du sens, à partir d’objectifs complémentaires, via la mise en récit de son mandat.

Pour y parvenir, il convient de revisiter, à travers le prisme des différentes approches (politiques publiques, évolution du territoire, programme de mandature et satisfaction de l’usager-citoyen), les différents enjeux qui animeront la prochaine mandature, à savoir :

  • la construction d’un socle commun à l’ensemble des élus et des directions en partant du bilan de réalisations assurées durant la mandature, au bénéfice de la population et des usagers du territoire dans son ensemble ;
  • la réalisation d’une base sous forme d’héritage commun visant à être restitué aux prochains élus, afin de témoigner des enjeux, choix et priorités inscrits dans le contexte de la mandature et permettant de bien saisir le cheminement des réflexions, débats et échanges qui ont conduits à ces choix ;
  • l’inscription de ce travail de formalisation et de capitalisation dans la dimension intercommunale, en vue également de donner des clefs de compréhension adaptées aux prochains élus ;
  • la contribution des élus aux débats et échanges, afin de pouvoir restituer fidèlement les réalisations et les effets des projets et actions mis en œuvre durant le mandat.

Ainsi, trois étapes majeures ont été définies :

  • la vision ou le domaine de l’action politique qui vise à questionner la manière dont les élus de la ville du Gosier ont souhaité voir évoluer la commune en tout début de mandat et sur l’ensemble de la durée de ce même mandat
  • les enjeux ou le champ de l’action stratégique qui éclaire sur l’écart à résorber entre la vision / volonté des élus et la situation souhaitée
  • les politiques publiques ou le domaine de l’action stratégique qui précisent les priorités, moyens et méthode mis en œuvre pour répondre à la vision et résorber l’écart observé.

Les trois étapes de la démarche co-construite avec les élus et les directions de la ville


La méthode de réalisation de la mise en récit du mandat

Dans le cadre de cette démarche, élus et administratifs ont par conséquent souhaité réaliser une approche la plus complète possible, pour tout à la fois, assurer un échange riche mais également apprécier l’ensemble des effets attendus de l’action entreprise.

Cette action s’est traduite par la mise en œuvre d’une méthode articulée autour de quatre points de vue ou paradigmes, visant à évaluer et apprécier les effets respectivement, pour le territoire, les habitants, les usagers, à partir de la vision et des valeurs portées par les élus, au sein de la majorité municipale :

  • Approche par le programme ou le projet, visant de ce point de vue à examiner la capacité de l’administration aux côtés des élus, à traduire et mettre en œuvre leur commande, socle de la vision et de l’engagement des élus vis à vis de la population, des administrés, des usagers et in fine des citoyens de la ville du Gosier
  • Approche par la satisfaction des usagers et citoyens soit la capacité des élus avec à leurs côtés les directions en vue de réaliser les arbitrages adéquats tout en garantissant la défense de l’intérêt général, l’écoute et la compréhension des besoins et in fine la capacité à faire adhérer aux compromis entre priorités de service public, besoins et souhaits des usagers, et attentes des citoyens
  • Approche par le territoire soit la capacité des élus et des directions à inscrire la mise en œuvre du service public dans une visée plus large consistant à encourager de manière durable le développement de la commune tout en préservant ses atouts, en protégeant ses ressources et en favorisant un usage des services et des équipements dans une volonté de solidarité avec les générations futures
  • Approche par les politiques publiques soit la capacité des élus et des directions d’assurer une programmation ou une planification de la commande dans les divers dispositifs de contractualisation avec les différents partenaires de la commune du Gosier : CARL, Conseil départemental, Conseil régional, Etat, Europe mais également l’ensemble de la société civile, le tissu dense et riche en matière d’associations locales.

Les quatre approches de la méthode visant à formaliser la trajectoire du mandat


Les enseignements majeurs issus des travaux réunissant élus et directions

Les enjeux peuvent se résumer par la proposition suivante :

“La ville du Gosier, une commune attractive qui doit continuer à se réinventer pour préserver son offre de services, sa population et son activité économique en mobilisant son réseau de partenaires et une administration performante”.

Elle s’ordonne elle même autour de plusieurs sous enjeux :

  • Poursuivre l’attractivité de son territoire pour répondre aux principaux défis et enjeux de la croissance et du tourisme
  • Clarifier les rôles avec ses partenaires, en fonction des champs de compétences de chacun, pour une réponse adaptée et appropriée à la demande formulée
  • Maintenir et renouveler sa « population » en soutenant sa démographie
  • Continuer à renforcer l’offre de services de proximité notamment en matière de tourisme, de commerce et de service à la population

>> ENJEU 1 : L’attractivité de notre territoire en renforçant et en diversifiant notre offre de services et d’équipements

Il en ressort les points saillants suivants :

- Une offre de services très complète et bien adaptée aux besoins des usagers

- Des équipements modernes notamment en matière d’éducation, sports et culture : réhabilitation du stade municipal, rénovation du terrain de basket de St Félix, réalisation du « street workout », de nombreuses bases nautiques, travaux de rafraîchissement du boulodrome, modernisation de la médiathèque, construction de l’école Eugène Alexis...

De nombreux projets sont en cours dans le cadre du plan pluriannuel d’investissements : travaux d’aménagement de l’Anse Canot, projet d’aménagement de la frange littorale de l’Anse Tabarin à la Datcha, projet de mise en valeur de l’ilet, réhabilitation des terrains de basket de Belle-Plaine, extension du cimetière, espace ludique de Leroux, réhabilitation et extension des terrains de tennis de Bas-du-Fort...

La stratégie globale en termes d’attractivité du territoire est bien entamée : désenclavement des voies de circulation, stationnement, suppression des dents creuses notamment au niveau de l’arrière bourg, déploiement de la fibre optique sur tout le territoire,…

>> ENJEU 2 : L’organisation de notre offre de services pour accompagner le parcours de nos habitants et usagers à chaque étape selon leurs besoins

Il en découle les constats suivants :

- Une volonté de répondre aux besoins du quotidien des administrés : création de l’application Gosier Connect, installation des bornes interactives, mise à jour du site internet de la ville, optimisation de la dématérialisation des services (e-administration pour les actes d’État-Civil, pour le courrier, portail famille dans le domaine de l’éducation, Chorus pro pour la transmission des factures, …)...

- Des services de proximité majeurs et modernisés : la médiathèque comme un outil performant d’action culturelle (accès à la culture, au numérique,…), le centre communal d’action sociale pour l’accompagnement des familles défavorisées, le pôle administratif pour l’accueil des usagers….

>> ENJEU 3 : Le développement concerté des quartiers dans une démarche concertée

Il est question de :

- Poursuivre le développement de la vie des quartiers en termes d’infrastructures de services à la personne et de commerces (réduire la fracture sociale par l’aménagement), une politique de l’habitat durable, une stratégie d’aménagements touristique, culturel et sportif

- Pérenniser la démarche de démocratie participative mise en place en lien avec les Conseils de quartier pour une citoyenneté active et engagée (réunions de concertation, actions citoyennes, projets concertés…).

5 domaines majeurs de réflexion et de partage des enjeux transversaux pour les élus et les directions de la ville du Gosier

5 enjeux transversaux déjà traduits au sein des feuilles de route des directions de la commune :

Attractivité du territoire

  • Accompagnement des porteurs de projet et des commerçants dans leurs démarches d’obtention d’autorisation d’occupation temporaire (AOT)
  • Acquisition des dents creuses pour y favoriser l’installation de divers acteurs économiques
  • Mise en place du concept de vacances sportives pour tous les publics
  • Elaboration d’un programme d’animations diversifiées pour tous les publics (Aquagym, Aqua Zumba, Kizomba, Vakans o Gozié, Pleins Feux sur la Jeunesse découverte des langues étrangères, ateliers de lecture de la Médiathèque, lè fanm ka maké bèl mo, Matinée Handisport, traversée à la nage Datcha/Îlet du Gosier, etc.)
  • Construction d’équipements sportifs et ludiques dans les quartiers (Leroux, Belle-Plaine, Saint-Félix, Bourg…)

Education, solidarités et proximité

  • Adoption du plan numérique des écoles (Mise en place de classes mobiles équipées de tablettes numériques, installation de vidéoprojecteurs interactifs dans les classes, mise à disposition des écoles d’une valise de plusieurs robots pour l’initiation à l’algorithmique et à la programmation informatique, mise en place d’un Espace Numérique de Travail)
  • Accompagnement des porteurs de projets dans le domaine de la Petite Enfance (accompagnement administratif et subventionnement des Maisons d’Assistantes Maternelles)
  • Délocalisation des actions municipales dans les quartiers
  • Organiser des rencontres intergénérationnelles de solidarité à caractère culturel notamment (Semaine Bleue, etc.)
  • Mise en ligne du portail Familles (paiement en ligne des prestations scolaires)
  • Mise en place des permanences sociales du CCAS en lien avec ses partenaires (Thématiques : amélioration de l’habitat, conseil en gestion de budget, conseils juridiques, accès au droit sur le plan pénal et accompagnement social et psychologique)
  • Création et animation du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) et du Conseil des Droits et des Devoirs des Familles (CDDF)
  • Développement des outils de proximité concourant à la mise en sécurité des administrés (Renforcement de la vidéoprotection, dispositif “Voisin autrement”, brigade VTT de la Police municipale…)
  • Convention de partenariat avec la Police Nationale (Contrôles communs, réunions de coproduction de sécurité, GPO, etc.)

Aménagement et cadre de vie

  • Réglementation de l’affichage publicitaire (Partenariat avec la DEAL pour la police de l’affichage, recensement des panneaux en infraction, lancement de l’élaboration du règlement local de publicité)
  • Réalisation d’études d’aménagement (quartier de Dunoyer-Saint-Félix, l’Anse Tabarin et la Datcha, l’Îlet du Gosier, la frange littorale pour l’installation d’un balisage et la réglementation du mouillage)
  • Démarche d’urbanisme durable sur le quartier de Grand-Baie (Comité de Pilotage, diagnostic en marchant, réunions publiques, ...).
  • Rénovation des carbets à côté de la Poste
  • Construction ou rénovation de nombreux équipements (Stade municipal, Médiathèque, l’Anse Canot, les enfeus du cimetière, école Eugène Alexis, etc.)
  • Aménagement des mares du territoire
  • Opération d’embellissement du Bourg et des quartiers
  • Lutte contre les constructions illégales et non conformes (enquêtes et sanctions)
  • Actions de curage des canaux, redimensionnement de l’ouvrage du pont de Choisy pour un meilleur écoulement des eaux pluviales
  • Installation de surpresseurs d’eau dans les écoles, la crèche de Mangot et sur le territoire (Poucet, Cocoyer, Leroux)
  • Rénovation de l’éclairage public de l’ensemble du territoire
  • Déploiement de la fibre optique pour l’internet à très haut débit sur l’ensemble du territoire
  • Sensibilisation des administrés aux risques majeurs, Plan d’action de Prévention des Inondations (PAPI), Plan Communal de Sauvegarde (PCS), Document d’Information sur les Risques Majeurs (DICRIM)
  • Accompagnement à la régularisation administrative des établissements recevant du public (ERP) sur l’ensemble du territoire

Appui à la citoyenneté et au réseau associatif

  • Intensification des projets de démocratie participative, en lien avec les Conseils de Quartier
  • Accompagnement financier, logistique et technique, des associations dans le cadre de leurs activités (subventions, communication, mise à disposition de matériel et d’équipement, etc.)
  • Implication des associations dans l’animation du territoire via un contrat d’objectifs visant à proposer des activités sportives, culturelles, de loisirs durant la haute saison
  • Mise en place de rencontres et de temps d’échanges avec le tissu associatif (Didiko’Asso, la Rentrée des Associations...)
  • Création du Réseau d’Achats, de Service et d’Appui Logistique (RASAL), visant à apporter aux associations et à leurs dirigeants, des moyens leur permettant de poursuivre le développement de leurs activités dans les meilleures conditions (accès facilité à des tarifs préférentiels et création d’une bourse de matériels)
  • Promotion des métiers du tourisme auprès des jeunes
  • Développement de l’insertion des jeunes demandeurs d’emploi dans le cadre de l’économie sociale et solidaire (chantiers d’insertion, service civique…)

Performance des services

  • Dématérialisation de procédures administratives (Demande d’actes d’état civil, mise en ligne de la planification des assemblées et des délibérations du Conseil municipal, envoi de courriers...)
  • Refonte du site Internet de la Ville
  • Création et mise en ligne de l’application Gosier Connect
  • Mise en place d’une cellule d’observation de l’activité commerciale
  • Partenariat avec la CCI et la FTPE pour l’animation du centre bourg
  • Déploiement d’un système d’information géographique (SIG)
  • Label France Station Nautique
  • Label Territoire Engagé pour la Nature (TEN)
  • Label Ville Internet
  • Label Maison de la Parentalité
  • Prix Territoria d’Or
  • Certification Qualivilles Afnor
  • Trophée FEDER Énergie

Synthèse générale

La commune du Gosier présente de très nombreux atouts déjà mis en valeur au travers des réalisations opérées sur le territoire.

Aussi, elle doit poursuivre son développement de façon maîtrisée en offrant aux usagers et visiteurs une qualité de service performante et un cadre de vie particulièrement plaisant, en se réinventant constamment. Cela signifie donc pour la commune de respectivement :

  • se donner les moyens de continuer à financer des prestations à très haut niveau de service par une attractivité permettant d’accueillir et renforcer le tissu d’entreprises locales
  • de maintenir les moyens d’une administration orientée vers la performance continue et l’innovation pour promouvoir les atouts du territoire, assurer le renouvellement de sa population, et répondre aux nouveaux enjeux en matière de politiques publiques
  • poursuivre le renouvellement et l’adaptation du patrimoine, notamment scolaire, au regard des nouvelles contraintes et normes techniques mais également en prenant en compte la dégradation de l’écosystème et la montée en croissance des risques naturels
  • actualiser et adapter la stratégie partenariale pour mieux articuler la complémentarité nécessaire entre les actions et projets menés par la commune et les interventions des autres partenaires notamment la CARL.

Il convient de poursuivre cette première étape en s’assurant de capitaliser cette réflexion, de l’élargir et de l’approfondir dans le cadre de la concertation avec l’ensemble des parties prenantes : société civile, associations, entreprises, groupements professionnels, institutions et partenaires publics.

Par ailleurs, il s’avère nécessaire de préserver et de renforcer la dynamique initiée et particulièrement traduite lors de ce mandat qui s’achève, pour répondre aux prochains défis du territoire : une offre adaptée aux nouveaux besoins en matière de commerce et d’économie, des dispositifs innovants de services dédiés à l’action publique, tout en veillant à la bonne maîtrise des coûts.
Ce double défi d’une Ville qui doit toujours renforcer ses atouts et réinventer son attractivité, nécessitera plus que jamais une coordination et un travail d’intelligence collective, entre élus et acteurs du territoire.

Haut de page