LUDJIAN, UN BASKETTEUR EN ROUTE VERS L’INSEP !

La jeunesse gosiérienne a décidément le vent en poupe !
Ludjian Monrazel, un jeune de 15 ans, de 1,96 m qui évolue au Gran Gouzié Basket a été repéré par des experts du basket national et est aujourd’hui sélectionné pour intégrer la prestigieuse école française de grands sportifs, l’institut national du sport, de l’expertise et de la performance, plus connue sous l’acronyme INSEP.
Les jeunes qui promettent sur le plan sportif, commencent à être suivis puis détectés de la catégorie U13 à U15, ensuite, suivant les niveaux, ils intègrent le pôle. Les plus performants, ceux à fort potentiel, participent à des championnats Antilles Guyane, puis aux camps inter zones à Bordeaux. Ils sont ensuite repérés par la Fédération. Les meilleurs d’entre eux peuvent être sélectionnés par l’INSEP, comme Ludjian. Sur 200 appelés, le jeune basketteur du GGB s’est retrouvé dans le groupe de 12 jeunes au niveau national. Sacrée performance !

Ludjian commence le basket à l’âge de 7 ans, au GGB et c’est sa première coach, Vanessa, qui lui a transmis la passion de ce sport. Aujourd’hui, son joueur favori est Giànnis Antetokounmpo, un joueur professionnel grec qui évolue en NBA au sein des Bucks de Milwaukee.
Scolarisé au pôle espoir du CREPS, le jeune basketteur parvient à concilier ses études et son sport favori. En fin d’année, il passe son examen du Brevet des collèges.
Ses coachs au GGB parlent de lui comme d’un joueur à très fort potentiel du fait de sa taille, de sa mobilité sur un terrain et surtout de sa technique.
“Ludjian est un joueur mobile, il court beaucoup, il dribble énormément, il est adroit et a l’envergure d’un futur grand basketteur. Il fera son parcours, et nous au GGB, sommes particulièrement fiers d’offrir à la Guadeloupe et à la France, un espoir de ce niveau” précise Harry Hernandez, membre du conseil d’administration du Gran Gouzié Basket.
“Même si je sais que la séparation avec ma famille sera difficile, je suis prêt à partir pour intégrer ma future école et me donner à 100% pour le basket. Je reste accroché à mon rêve, celui d’évoluer en NBA et j’espère qu’un jour ce rêve deviendra réalité," indique Ludjian.


Haut de page