Créée en 2015, l’Association des Jeunes de Pliane (AJP) a pour but d’apporter plus de cohésion sociale aux habitants du secteur, sans limite d’âge prédéfinie. Le champ d’action s’étend des jeunes aux séniors.

Dans le cadre du Plan Jeunes 2022 engagé par le Gouvernement pour pallier les conséquences de la crise sanitaire, les jeunes de l’association ont saisi l’opportunité de faire entendre leur requête, comme le proposait la première étape du dispositif.

Le mercredi 22 décembre, s’est tenue une réunion d’information au tout nouveau local de l’AJP, qui leur a permis de rencontrer des représentants du Conseil Régional afin de traiter de la question « Se former et travailler en Guadeloupe ».

Ludivine VOLCY, Présidente de l’association, voit en cette action une réelle avancée « Nos jeunes sont dans la demande, et nous n’avons pas toujours la visibilité sur tout ce qui est possible de réaliser. Le fait de faire venir des intervenants directement sur le territoire des jeunes permet de faciliter grandement cette démarche. Nous sommes satisfaits de ce premier échange auquel les jeunes ont adhéré autant que les représentants de la Région Guadeloupe, et on espère pouvoir pérenniser cette action ».

Le sujet principalement abordé concernait la création d’entreprise. Grâce à ce dispositif, les diverses possibilités offertes aux jeunes créateurs ont pu être mises en exergue.
À l’issue de cette première journée, une prochaine séance de travail sera organisée, mais cette fois pour des entretiens individuels avec des partenaires compétents en fonction des demandes de chacun.


Haut de page