Ce 5 mai 2022 fut historique pour l’école de Pliane. Elle porte désormais le nom de Médard Méri. C’est un acte de reconnaissance institutionnelle porté par le maire du Gosier, Cédric Cornet, et sa majorité municipale à l’occasion d’une cérémonie solennelle en présence de la descendance de Médard Méri et de représentants institutionnels.
Le discours d’ouverture fut prononcé par Mégane Bourguignon, conseillère municipale chargée de l’éducation qui a ensuite donné place aux différentes allocutions officielles.

La Ville du Gosier compte 15 écoles. Seule celle de Pliane ne portait le nom d’aucune personnalité marquante du territoire. C’est en ce sens, que la municipalité a souhaité marquer cet événement en toute solennité.

Qui était Médard Méri ?

Né en 1827 à la sombre période de l’esclavage où les hommes étaient considérés comme des biens meubles, Médard Méri fut affranchi après l’abolition de 1848 et est devenu propriétaire terrien de plusieurs parcelles sur le secteur de Pliane au Gosier.
Il eut de nombreux enfants et sa descendance a su préserver cette richesse foncière. Médard Méri meurt en 1893. N’ayant pas reçu d’instruction, son projet était que les enfants de la contrée reçoivent une éducation leur permettant de gagner plus de liberté.
C’est au début des années 1960, que sa descendance fait don du terrain à la municipalité pour la construction de l’école de Pliane.
Aujourd’hui, elle porte donc le nom de Médard Méri en toute légitimité.

Bon nombre de membres de la famille Méri étaient présents à la cérémonie organisée à l’occasion du dévoilement du panneau inaugural de l’école.
Flora Ernestine Méri, l’arrière-petite-fille de Médard a prononcé un discours particulièrement émouvant. Elle remercie infiniment le maire du Gosier, Cédric Cornet pour cet hommage vibrant qu’elle attendait depuis de longues années.
Serge Méri, un de ses arrière-petit-fils, lui aussi très ému et fier, a félicité le maire pour le devoir de mémoire.
Emmanuelle Méri et sa fille Sylvie Méri-Desbois ont tenu à être présentes à cette cérémonie de reconnaissance institutionnelle qui rend hommage à toute la famille Méri.
... Et bien d’autres encore !

Aux côtés du maire et de ses conseillers municipaux, le représentant de la Rectrice de l’Education Nationale, Christophe Parisot s’est exprimé sur la symbolique du premier lieu d’éducation. C’est l’endroit où on prend son temps pour apprendre... Les apprentissages honoreront la mémoire de Médard Méri, celui qui n’a pas eu ce temps pour apprendre.

Après avoir coupé le ruban inaugural et dévoilé le panneau, les élèves ont entonné des chants en l’honneur de Médard Méri. Ils garderont ce souvenir gravé à jamais dans leur mémoire.
Un pot de l’amitié a été partagé entre les membres de la communauté éducative de l’école, les élèves et les personnalités présentes.

Haut de page