La loi du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile souligne que la sécurité civile est l’affaire de tous. Elle précise également que si l’État est son garant au plan national, l’autorité communale joue un rôle essentiel pour l’information et l’alerte de la population, la prévention des risques, l’appui à la gestion de crise, le soutien aux sinistrés et le rétablissement des conditions nécessaires à une vie normale.

Pour ce faire, le Plan communal de sauvegarde (PCS) est l’outil indispensable. En approuvant par délibération le PCS et le Document d’information communale sur les risques majeurs (DICRIM), l’assemblée délibérante a acté les modalités de mise à jour du support, à savoir une mise à jour annuelle permettant la vérification des annuaires, une mise à jour globale à chaque renouvellement de l’assemblée.

Par conséquent, le renouvellement de l’assemblée délibérante le 5 juillet 2020 conduit à mettre en œuvre la mise à jour globale dans le cadre de la saison cyclonique. Dès lors, la priorité visée concernait la prise en main de l’outil. Ainsi, dans le cadre de l’exercice cyclone Zelda du 8 au 10 juillet 2020, les acteurs communaux de la gestion de crise ont mis en pratique la version du PCS en cours de mise à jour pour l’année 2020.

Il est proposé à l’assemblée délibérante d’approuver la “Version 10 du Plan communal de sauvegarde” pour l’année 2020.


Thématiques : Prévention des risques/Plan communal de sauvegarde/DICRIM

Références de la délibération : CM-2020-4S-DGPR-70

Haut de page