Découvrir le Gosier

La tête de liste "Au service de la population du Gosier 2020" a été élue maire du Gosier, ce dimanche 5 juillet 2020, lors de la cérémonie d’investiture du conseil municipal, qui s’est tenue au Palais des sports du Gosier, afin de respecter les gestes barrières.

C’est dans la salle comble du Palais des sports que le nouveau maire a été élu avec 27 voix contre 5 votes blancs. À l’annonce des résultats, Cédric Cornet, ému, a versé quelques larmes. Il a ensuite reçu l’écharpe de la main de son père, Claude Cornet. “Je suis vraiment content, ému. C’est quelque chose d’extraordinaire pour moi. J’ai rêvé de ça depuis tout petit, d’être représentant de ma commune ! J’ai envie d’aider mes compatriotes. J’ai envie de leur amener de l’eau en quantité et en qualité. J’ai envie de donner tout ce que j’ai pendant 6 ans afin que la situation de la ville s’améliore.”

C’est Nadia Célini, 6ème adjointe au maire de l’ancienne mandature qui a ouvert la séance. “Je voudrais lancer un message de paix, de dignité et d’amour à notre population. L’équipe de Cédric Cornet a remporté les élections, nous ne pouvons que nous plier au vote de la population”, a t-elle déclaré avant de lancer à la nouvelle équipe : “Bonne chance et bon travail”. Elle a également annoncé les démissions au conseil municipal d’Yvan Martial et de Jean-Claude Montout, respectivement remplacés par Julien Dino et Ghylaine Jeanne.

Lors de son discours, le nouveau maire a rappelé ses objectifs, notamment le lancement du Plan Marshall de l’eau et a indiqué le cap de sa politique, à savoir le conseil municipal bénévole. “Notre conseil municipal est le seul de tout le territoire français à avoir pris la décision d’instaurer un conseil municipal bénévole, durant toute la mandature. Nous ne sommes pas venus pour prendre, mais pour donner nos compétences, notre temps et notre énergie. Sans aucune indemnité, nous nous mettons au service de la population pour les six années à venir” , a t-il rappelé. Un discours très applaudi par le public venu nombreux.

Après l’élection des 10 adjoints et des trois adjoints de quartiers, le nouvel édile a tenu à remettre leur écharpe à chaque conseiller municipal, y compris ceux de l’opposition. Un geste fort pour montrer qu’il n’y a pas de majorité et de minorité. “Ce n’est pas dans mes mots. Je n’ai pas reçu d’écharpe en 2014. Je voulais montrer que je suis un maire nouvelle génération. Je considère qu’on est 35 conseillers et je leur donnerai des responsabilités au sein du conseil municipal, a conclu le maire.

De nombreux soutiens au chef d’édilité ont pris la parole dans la soirée, notamment Olivier Serva avec qui il a milité au sein du collectif des incorruptibles, ou encore Jean-Claude Pioche, ancien maire de la Désirade.

À 39 ans, Cédric Cornet s’installe dans le fauteuil de maire, au même âge que Léopold Hélène, maire de la commune de 1965 à 1989. Il entend mettre le Gosier en chantier. “On va revitaliser la campagne, mettre le plan Marshall de l’eau en place, délocaliser le marché dans les grands fonds, régler le problème d’urbanisme, régler le problème de cohésion sociale… Il faut aller vite car le Gosier ne peut plus attendre”, a conclu l’édile.

Vous pouvez consulter la composition du conseil municipal en cliquant sur le lien suivant : https://www.villedugosier.fr/spip.php?article5289


L’album photos sera bientôt publié

Haut de page