Table-ronde autour de la revue "Les Cahiers des Anneaux de la Mémoire" n°18, revue associative annuelle de travail d’histoire et de mémoire.

Intervenants de la table-ronde :

- Jean-Marc MASSEAUT, directeur de publication et vice-président de l’association.
- Ronald SELBONNE, enseignant en lettres modernes, écrivain et chercheur en littérature
- Adrien MOUNIEN, ancien dirigeant syndical, membre fondateur du l’Union des Travailleurs Agricoles et de l’Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe (UGTG)

L’association nantaise "Les Anneaux de la Mémoire" édite chaque année depuis près de 20 ans, un ouvrage collectif relatif aux traites esclavagistes, aux esclavages et à leurs héritages, réalisé à partir des travaux scientifiques de chercheurs venus de diverses disciplines et de divers horizons culturels. Ces ouvrages sont destinés à participer à la diffusion des recherches et des analyses qui permettent de s’instruire des processus historiques de l’esclavage qui ont laissé des traces prégnantes parfois considérables jusque dans le monde contemporain, et de les identifier pour les surmonter. Chaque numéro est réalisé à partir d’une thématique à laquelle les auteurs apportent généreusement leur éclairage auprès des lecteurs.
Cette année, "Le Cahier des Anneaux de la Mémoire" n° 18 a pour thème la Guadeloupe et 14 auteurs guadeloupéens, pour l’essentiel, ont bien voulu apporter leur concours à cet ouvrage collectif. Et c’est d’abord avec l’histoire des processus économiques qui sont à l’origine de la construction de la Guadeloupe et par delà ces processus globaux, l’histoire des travailleurs de la terre qui sont les fondateurs de la société guadeloupéenne que le lecteur est amené à découvrir l’historicité et les singularités de cette société. Un reportage photographique inédit réalisé avec l’étroite collaboration des ouvriers de l’usine de sucrerie rhumerie de Marie-Galante illustre cet ouvrage et permet d’en enrichir les textes.

En savoir plus
Haut de page