L’Education nationale contribue activement à l’engagement n°2 "Garantir au quotidien les droits fondamentaux des enfants" de la stratégie interministérielle de prévention et de lutte contre la pauvreté annoncée par le Président de la République en septembre 2018, en luttant contre les inégalités sociales par la distribution de petits déjeuners auprès des élèves du 1er degré des territoires les plus fragilisés.

Enjeux et objectifs

D’après le Plan national nutrition-santé (PNNS 4, 2019-2021), le petit déjeuner est un repas à part entière et doit représenter entre 20 et 25% des apports énergétiques sur l’ensemble d’une journée.
En moyenne, à l’école, 3,4 élèves par classe, du CP au CM2, arrivent en classe le ventre vide.

L’objectif de ce dispositif est double :

  • Ce dispositif doit participer à la réduction des inégalités alimentaires pour le premier repas de la journée, indispensable à une concentration et une disponibilité aux apprentissages scolaires
  • Un volet éducatif accompagne cette distribution afin d’apporter aux élèves une éducation à l’alimentation permettant de développer un projet pédagogique et éducatif.

Le pilotage du dispositif

Le dispositif est piloté par le ministère de l’Education nationale. Il est destiné à tous les territoires dans lesquels un besoin social est identifié : REP et REP+, dans les quartiers prioritaires de la ville et certaines zones rurales. Le rectorat de Guadeloupe a décidé d’ouvrir au maximum l’application de ce dispositif sur le territoire départemental en laissant le choix aux communes, même sans REP, REP+ ou quartiers prioritaires, de se positionner sur cette opération. Une enveloppe a été attribuée au rectorat de la Guadeloupe pour subventionner les communes qui souhaitent intégrer le dispositif.

Mise en œuvre à la ville du Gosier

La ville du Gosier, souhaite s’inscrire dans ce dispositif qui correspond à l’un des axes de son Projet Éducatif De Territoire (PEDT) : développer des actions liées à l’éducation, à la citoyenneté et à la santé.
Ainsi, la Ville, soucieuse de favoriser la réussite éducative de tous les enfants scolarisés sur son territoire, fait le choix de faire bénéficier l’ensemble des élèves, soit 2330, d’un petit-déjeuner afin de développer l’éducation à l’alimentation au sein de ses écoles. Les distributions de petits déjeuners se dérouleront une fois par mois de janvier à juin 2022.
La mise en œuvre de ce dispositif se fera en étroite collaboration avec l’inspection de circonscription et les directeurs d’école, en y associant les parents d’élèves.


Vous trouverez ci-dessous dans les documents joints, la délibération correspondante signée du maire.


Acte rendu exécutoire le 10 février 2022
Référence de la délibération : CM-2022-1S-ERC-02
Thématique : Politique Éducative / Opération petit déjeuner / Année 2022
Direction émettrice : Pôle Education Restauration Collective

Haut de page